Qu'est-ce que

L'HYPNOSE ERICKSONIENNE ?

Il existe une multitude de définitions, mais de façon simplifiée, il s'agit d'un état modifié de conscience dans lequel le patient a une perception élargie de ses propres capacités et ressources, mobilisables dans un objectif de changement, de guérison ou de mieux-être. C'est une méthode thérapeutique qui est orientée vers les solutions.

Ce qu'est / ce que n'est pas l'hypnose ERICKSONIENNE

Elle fait partie des thérapies brèves (quelques séances, au plus) et repose sur une éthique, des savoirs et une expérience significative ; de fait cela exclut les praticiens non formés (ou auto-formés) ou ceux n'ayant pas de parcours dans le domaine thérapeutique, médical ou hospitalier... et ils sont très nombreux actuellement !

Contre les idées reçues

  • C'est comme à la télé : l'hypnose ericksonienne n'est surtout pas de l'hypnose de music-hall et de spectacle. Il s'agit de vous aider à aller mieux, à vous soigner ou à atteindre un objectif
  • On dort : il n'y a aucune similitude entre sommeil et hypnose. Cela a été confirmé par l'imagerie médicale (IRM). Une zone très spécifique du cerveau ne s'active que pendant l'hypnose.
  • On peut ne pas se réveiller : c'est tout simplement impossible !
  • On peut perdre la mémoire : il est impossible d'oublier un pan de sa vie par exemple. En revanche, des amnésies momentanées sont possibles et servent justement au travail avec la partie inconsciente. Il s'agit souvent d'intégrer certains éléments, pour mieux vivre avec, à l'issue de la séance. Le patient est donc bien conscient de ce qui se passe et il peut même se rappeler du contenu de la séance.
  • Tout le monde ne peut pas faire de l'hypnose : c'est vrai et c'est faux. Théoriquement, nous sommes tous hypnotisables, mais tout dépendra du protocole utilisé et du praticien. Par ailleurs, il existe certaines contre-indications, comme les personnes porteuses de troubles psychotiques (schizophrénie, paranoïa...). Enfin, le praticien doit pouvoir connaître ses propres limites.

Modalités

Séances individuelles : 70 € TTC
Remboursement possible par plus de nombreuses mutuelles
Sur rendez-vous exclusivement, au cabinet.

Législation et Déontologie

Selon la législation française en vigueur, tous les soins de médecine complémentaire ne peuvent se substituer à la médecine conventionnelle. Jean-Michel Schlupp exerce de façon officielle et déclarée sous un numéro SIRET et avec un code APE spécifique (APE 8690F) : cependant, son activité ne saurait se substituer à toute forme de diagnostic ou de prescriptions médicales. De plus les consultations ne sauraient contredire l'avis de votre médecin traitant, ni interférer avec vos éventuels traitements médicaux en cours.

Jean-Michel Schlupp est également soumis au code de déontologie de sa profession. Dans son exercice, il défend par ailleurs les valeurs suivantes :

  • Une place primordiale accordée à la Conscience et à la responsabilité individuelle.
  • Une prise en charge globale de la personne, à la fois dans ses dimensions physiques, psychiques et existentielles.
  • Un accompagnement vers votre solution intérieure.
  • Une réelle prise en compte du symptôme, comme étant l'expression d'une déconnexion de l'individu avec son environnement.
  • Une volonté de développer le travail entre la médecine conventionnelle et les médecines alternatives et complémentaires.

PRENEZ CONFIANCE EN VOUS

PRENDRE RENDEZ-VOUS